Série : Cartes postales anciennes montrant des cabanes en pierre sèche

50 - ABRI DU BERGER BERNARD AUX FRACHES DU CONTADOUR À REDORTIERS

(MONTAGNE DE LURE, ALPES-DE-HAUTE-PROVENCE)

Series : Old Postcards Showing Dry Stone Huts

50 - SHEPHERD BERNARD'S SHELTER IN LES FRACHES DU CONTADOUR  AT REDORTIERS

(LURE MOUNTAIN, ALPES-DE-HAUTE-PROVENCE


Pierre Ricou, photographe habitant Mane dans les Alpes-de-Haute-Provence, est connu pour avoir illustré de belles photos la monographie de Jean-Marie Homet, Cadrans du soleil, parue aux éditions Jeanne Laffitte en 1999, ainsi que le livre du romancier provençal Pierre Magnan, Les Romans de ma Provence, paru chez Denoël en 1996, et l'album consacré à l'œuvre du peintre naïf Serge Fiorio publié aux éditions Le Poivre d'Ane en 1992. Mais s'il a la faveur des amoureux de cadrans solaires, des admirateurs du commissaire Laviolette et des fidèles de Serge Fiorio, Pierre Ricou n'est pas inconnu des amateurs de cartes postales de la Provence. De la fin des années 1960 au début des années 1980, notre photographe a en effet édité une série de cartes noir et blanc sous le titre « Provence à découvrir », chaque année voyant la sortie d'une nouvelle « collection ». Au nombre des thèmes abordés : berger conduisant son troupeau, tonte des moutons, forgeron au travail, pressage des olives, champ de lavande, champ de blé, vieux outils agricoles, vieilles carrioles, toits villageois, campaniles en fer forgé, cadrans solaires, voûtes en pierre, sculptures romanes, constructions en pierre sèche (1).

C'est une de ces cartes, représentant un « abri pastoral » de la chaîne de Lure, qui retient ici notre attention. Il s'agit de l'un des abris attribués au berger Bernard, de Redortiers, dont Pierre Coste le mode opératoire :
« Ainsi le berger Bernard, de Redortiers, qui jusque vers 1960 s’est construit sur les Fraches de la montagne de Lure une série étonnante d’abris individuels contre le vent et les orages, repérait les pierres les plus convenables, les glissait dans sa besace, les ramenait jusqu’à un tas voisin. Et quand le tas était devenu suffisant, il le transformait en petit espace couvert, juste assez grand pour s’y asseoir ou s’y coucher avec son chien. » (2).

Carte postale en noir et blanc faisant partie de la série « Provence à découvrir – Collection 1983 ». Vue entourée d'un filet noir et d'une bordure blanche. Dos divisé par un filet épais en deux parties inégales, la partie de droite, la plus petite, étant à son tour divisée pr un filet identique en une partie haute (pour les timbres) et en une partie basse (pour l'adresse).

Légende au verso :
- en bas, à gauche : Provence à découvrir – Collection 1983 / 162-3425 – Ici, pour contruire, les bergers ont toujours suivi les / commandements du sol et du temps (Abri pastoral - / Chaîne de Lure)
- verticalement : © Pierre RICOU, photographe - 04300 MANE / Reproduction interdite sans autorisation - Scop SADAG

L'édicule se trouve sur une ligne de crête, d'où le berger peut surveiller ses ouailles paissant sur l'un ou l'autre versant (3).

La même ligne de crête en mai 2014 (photo empruntée à la page La Montagne de Lure du site azimut13.fr).

Il a bénéficié d'un matériau de choix – de grandes lauses calcaires bien plates, faciles à assembler – dont la plus longue fait office de linteau.

Malgré l'absence de repère, on devine que l'entrée n'a qu'une faible élévation et que le berger devait se plier en deux pour pénétrer à l'intérieur. Sous la voûte d'encorbellement surbaissée, la seule position possible pour notre homme était la position assise.

L'abri n'est plus de toute première fraîcheur : des pierres ont été hissées sur le toit de lauses, d'autres jonchent les abords et l'intérieur. Existe-t-il encore, 30 après avoir été photographié par Pierre Ricou ? Nous n'en sommes pas sûr.

La présente carte n'est pas la seule incursion du photographe dans le domaine de l'architecture rurale en pierre sèche : il existe aussi des vues en noir et blanc d'un des groupes de bâtiments du « village des bories » à Gordes (Vaucluse), des arches en pierres liées au mortier de la bergerie ruinée des Fraches du Contadour à Redortiers (Alpes-de-Haut-Provence), de la voûte en berceau d'une autre bergerie (non située), du cabanon pointu des Eyroussiers à Mane (Alpes-de-Haute-Provence), diverses cabanes en pierre sèche (qualifiées de « bories »), dont une au toit pyramidal, et même la vue en contre-plongée d'un conduit de cheminée traversant le couvrement d'une cabane. Certains sujets ont été repris après le passage de l'auteur à la couleur : deux autres abris du berger Bernard (sur une seule et même carte),  le grand cabanon pointu des Eyroussiers, les arches de la bergerie des Fraches. S'y est ajouté le célèbre mur de soutènement aux pierres disposées en épis de Saignon (Vaucluse).

NOTES

(1) Au début des années 1980, Pierre Ricou est passé à la couleur en gardant et en diversifiant le même répertoire : vues générales de villages, lits de rivières, fontaine, monuments historiques, paysages agrestes, grands arbres, cultures locales (lavandin, olives, truffes), plantes et fleurs sauvages, devanture de magasin, scènes de rue, etc. Certaines cartes n'échappent pas toutefois à la tendance de l'image passe-partout commercialisable ailleurs qu'en Provence.

(2) Pierre Coste, Pierre sèche en Provence, Les Alpes de lumière, No 89-90, 1er et 2e trim. 1985, pp. 3-60, p. 4.

(3) Nous avons nous-même parcouru cette crête en 1984 lorsque nous étions venu à Mane faire une conférence sur les cabanes en pierre sèche en France à l’invitation de Pierre Martel. Nous avions fait à cette occasion le relévé d'un autre abri, un peu plus grand, du berger Bernard. Pierre Coste nous avait photographié en train d'en mesurer la largeur de l'entrée (voir p. 50 de Pierre sèche en Provence).


Pour imprimer, passer en format paysage
To print, use landscape mode

© Christian Lassure
2 octobre 2016 / October 2nd, 2016

Références à citer / To be referenced as:

Christian Lassure

Série : Cartes postales anciennes montrant des cabanes en pierre sèche

50 - Abri du berger Bernard aux Fraches du Contadour à Redortiers (montagne de Lure, Alpes-de-Haute-Provence) (Shepherd Bernard's shelter in Les Fraches du Contadour at Redortiers (Lure mountain, Alpes-de-Haute-Provence)

http://pierreseche.chez-alice.fr/cabanes_et_cartes_postales_50.htm

2 octobre 2016 / October 2nd, 2016

Série : Cartes postales anciennes montrant des cabanes en pierre sèche

page d'accueil